lundi, février 6

Union sacrée pour un réseau mondial Wifi!

ça y est, c'est fait: FON, le réseau wifi peer-to-peer mondial créé par Martin Varsavsky, lève 18 millions d'euros pour son développement. Le plus interessant n'est pas le montant, mais le nom des investisseurs qui ont choisi de participer à l'aventure, et je vais vous donner quelques infos sur le sujet puisque le leader du tour n'est autre qu'Index Ventures, le fond genevois que je conseille. J'ai déja eu l'occasion de vous dire tout le bien que je pense du projet FON et de son initiateur Martin Varsavsky. Aux côtés d'Index on trouve donc Sequoia Capital, sans doute le fonds le plus célèbre de la vallée, et surtout: Google, et Skype! Google a lancé depuis quelque temps déja diverses initiatives pour faciliter l'accès wifi. S'il choisit de soutenir FON, c'est qu'il pense que la stragégie de partage de la bande passante pour créer un réseau wifi mondial est la bonne. Je me suis laissé dire que Google avait même développé il y a quelque temps dans le plus grand secret un projet en tout point comparable à FON, incluant un logiciel de partage à télécharger sur les routeurs. Mais le moteur de recherche est sans doute parvenu à la conclusion qu'il serait plus judicieux de laisser une société indépendante défricher le terrain, et gérer les complications possibles avec les fournisseurs d'accès Internet qui vont regarder ce projet avec un mélange de méfiance et d'interêt. Méfiance car cela pourrait remettre en cause leur business, si les prix d'accès au réseau pour les non-membres (aliens) étaient agressifs, ce qui ne sera pas le cas m'a assuré Martin qui au contraire recherche l'alliance avec les providers. A noter qu'un premier fournisseur d'accès, Glocalnet (Suède), a signé avec FON pour fournir à ses abonnés des routeurs 'FON ready', ce qui montre bien que pour certains ISP FON représente aussi une opportunité de se différencier par rapport à leurs concurrents. Il sera très interessant de voir si d'autres ISP choisissent prochainement cette alliance avec FON, pour offrir à leurs abonnés un service différent, et...mondial! La révolution FON est inévitable, les fournisseurs d'accès ont tout intérêt à l'intégrer à leur stratégie. Skype est partie prenante pour une raison toute simple: un réseau wifi mondial, cela signifie l'avènement de la téléphonie IP sur mobile!!! une révolution dans la révolution... Skype (eBay) est tellement excité par le projet que même la présence de Google dans le tour de table ne l'a pas dissuadé de faire partie de ses promoteurs. Son fondateur Niklas Zennstrom rejoint d'ailleurs le board de FON. Yahoo a également exprimé un vif intérêt pour le projet, dommage qu'on ait pas réussi à les associer à Google, cela aurait été l'union sacrée la plus complète! Ce qui est sûr, c'est qu'avec Google, Skype, Sequoia et Index, FON est bien parti. Nous aurons bientôt un réseau wifi mondial!
tag:

Comments:
Je suis plus que perplexe sur le devenir de FON.

Tout d'abord parce qu'un routeur WIFI home n'est pas fait pour diffuser en dehors de murs, et surtout fin de cette année et début de l'an prochain sera l'arrivée du WIMAX, et en france on peux faire confiance à X.Niel pour nous en faire profiter.

Non sincérement je ne comprend pas cette folie FON..

Mais peut-être que quelqu'un arrivera à me convaincre??
 
Bonjour,

-> Nicolas, merci de poser cette question, je vais essayer autant que possible d'apporter quelques éclairages.

En quelques mots, selon moi, le WiMax , c'est "Yet Another Communication Infratructure", c'est à dire des Milliars d'Euros d'investissements (que les opérateurs devront récupérer), des nouvelles antennes sur nos toits, etc..., alors que le WiFI est partout (dans nos villes en tout cas) AUJOURD'HUI.

-> il suffit de voir les consoles de jeux et les appareils photos qui sortent depuis septembre 2005.

Ce qui manque au WiFi pour en faire un réseau mondial, c'est un moyen simple, sûr et économique de partager de la ressource (connexion internet haut-débit).

-> C'est ce que permet FON : passer du WiFI fermé au WiFI ouvert sécrurisé.

-> Le WiFi selon FON, c'est gratuit pour ceux qui partagent et pas cher pour les autres, et le WiMax ?

=> En résumé, le WiFi, c'est maintenant et pas cher, le WiMax, c'est plus tard et c'est combien ? Si tu as la réponse, merci de la partager avec nous.

-> Pierre, nous relayons ton post qui résume très bien la situation, merci.

Yann Mauchamp, Fonero Leader, France
 
Entre scepticisme et enthousiasme ma préférence va au second.

Il faut effectivement que le routeur soit placé près d'une fenêtre pour que la connection fonctionne à l'extérieur, c'est une limitation mais pas un point vraiment bloquant. Et nous verrons sans doute bientôt des routeurs Wifi conçus pour diffuser aussi hors des murs, j'ai vu les protos.

Concernant le Wimax ce sera sans doute un accélérateur pour FON. Le Wimax ne permettra pas à lui seul une connection en tout lieu car sa portée réelle est limitée ainsi que sa capacité. Le même concept de partage s'appliquera.
 
Je suis ni enthousiaste ni sceptique: je demande simplement à voir...enfin...à surfer.
 
Un gros coup en France serait de FONISER la Freebox..Un petit mail à Rani pour lui en parler !!

Sur Paris il y a aussi http://www.ozoneparis.net/

Yann,
En tout cas ça fait plaisir de sentir cette effervescence autour de ce beau projet, mais si comme le souligne Pierre je suis plutôt sceptique, je ne demande qu'â être convaincu...


Pierre, pour préciser ton commentaire sur le Wimax, le partage que tu évoques sera différent il se fera probablement entre FAI par accord de Roaming mais pas au sein d'une communauté, en Wifi les utilisateurs aurant leur antenne pas en Wimax !!!
 
il me semble qu'en réussissant à trouver ces partenaires "industriels" financiers que sont google et skype Fon a frappé un grand coup eu égard à sa problématique de taille critique des "subscribers" pour que ça marche (dommage en effet que yahoo ne soit pas entré ds le capital tt de suite) par contre comme le souligne un commentaire ci-dessus cela ne changera rien aux contraintes techniques du wifi.

Il me semble qu'en fait FON ne sera vraiment "successful" que SI ils appliquent leur concept au Wimax. Ce n'est pas à eux de déployer Wimax (tous les opérateurs sont en train de s'y atteler + des nouveaux ...) mais de fédérer les "subscribers"! Wimax ne pose aucune contrainte technique au concept de FON alors que Wifi c'est qd même galère!
 
viva la revolución
 
Pierre > n'est-ce pas le premier investissement de Sequoia en Europe ?
 
maybe Pascal, j'avoue que je ne sais pas...
 
Comme vous parlez un peu de téléphonie mobile sur IP dans votre post, je me permet ce petit commentaire qui je l'espère ne vous paraîtra pas déplacé.
Tout le monde parle du futur de la VoIP sur mobile. Moi je fait ça depuis plusieurs mois maintenant, tout seul sans l'aide de Skype ou Beautiful Phone dont tout le monde parle.
J'utilise mon spv M300 avec SJPhone et un abonnement illimité chez phonesystems.net, ça marche du tonner.
Appels gratuit entre abonnés phonesystems, j'appelle la maison gratos depuis n'importe quel point wi fi (à la maison on a le PAP2 branché sur le téléphone classique et le wifi).
Comme je peux avoir plusieurs numéros, j'en ai pris un pour le boulot et un perso. En gros j'appelle illimité depuis plusieurs endroit dès qu'il y a du wifi. Et si il n'y en a pas, je met mon ordi portable sur le réseau Ethernet et me connecte avec mon smartphone au portable en wifi point à point pour téléphoner.
(Je vous vouvoie car on ne se connait pas encore).
 
Personnellement je pense que les opérateurs télécoms gagneront cette bataille. C'est tellement évident que le Wimax est le réel avenir de l'internet mobile en tout en cas France.

Des milliards d'investissement ça fait pas peur à France Telecom, Deutsh telecom, Iliad et compagnie, suffit de voir le cash flow généré par la téléphonie mobile... ils vont pas se laisser attaquer sans réagir.

A mon avis l'offre quadruple play de Free assomera tout le monde en particulier les acteurs sur le wifi. Achetez des actions Iliad ;)

Les vainqueurs des telecoms c'est ceux qui maitrisent la boucle locale... pas les autres.
 
Bonjour je suis le rédacteur principal du site des télétravailleurs parisiens, www.laptopkfe.com

Voici mon avis de télétravailleur:
"En tant que télétravailleur nous guettons les cafés avec Wifi sur Paris. Et bien au risque d'étonner Chapaz, je n'ai jamais vu de hotspot/connexion 'Fon'à Paris."

Pour nous télétravailleur Fon c'est pour l'instant une seule chose: Des articles de presse. Et celà fait 4 mois que c'est comme ça.
Mais j'espère que celà va changer car la demande en bornes Wi-Fi est réelle.
Que quelques investisseurs prennent des risques sur le marché du Wi-Fi je dis bravo. Par contre je dis "Attention on n'est vraiment loin d'un truc comme Skype" car Fon en France c'est rien de rien pour l'instant. C'est moins que minuscule hélas.
Nous voyons par contre des acteurs comme ADAEL, Wistro ou (enfin) Ozone qui commence a donner des services de bonne qualité à un cout interessant (2 heures de hotspot pour 1,5 euro via un SMS: cool).
J'espère que le vapor-Event Fon leur permettra d'avoir un succés encore plus rapide et de trouver des relais de croissance.

Pierre désolé mais au jour d'aujourd'hui je crois à Fon autant qu'à Ozone il y a 2 ans: "Wait and see". Gros risque pour vous.
J'espère que je me trompe mais je n'aurais pas misé sur Fon mais d'autres plus réellement ancré dans la réalité du marché Wi-Fi.
 
utile et sympa ce site laptopkfe...j'espère que nous y verrons prochainement plein de hotspot FON :-)
 
Pierre, que penses-tu des alternatives completement libre et gratuites, aussi bien pour ceux qui partagent (heureusement) que pour ceux qui utilisent?

On peut trouver deux motivations pour partager sa connection: l'eventuel retour sur investissement (FON) et la promotion d'un Internet libre de 'droits d'entree'...

De mon humble point de vue, il y a 2 types de capitaux: humain, et financier. La vrai revolution, ce serait de federer la population pour un Internet totalement gratuit.

Initiative a puteaux, sur le modele de qui s'est fait au MIT.
No ?
 
Seb l'interêt principal de FON, c'est bien de faire partie gratuitement d'un réseau mondial de partage de wifi.

Je crois que de toutes les solutions pour construire ce réseau wifi mondial qui nous plairait bien à tous, FON est celle qui a des chances d'y parvenir malgré toutes les contraintes. Les énergies derrière ce projet sont considérables parce que le leader Martin Varzavsky est un visionnaire exceptionnel.
 
Je viens de relire en details la notion de Foneros. FON est un beau projet (business), et comme tu dis il a le plus de chance de reussir grace a l'enorme experience de ses fondateurs et des fonds qui vont le supporter.

Je reste sceptique quand a la proportion de Foneros qui donneront vraiment acces gratuitement a leur connection... on est loin d'un Internet altruiste et libertaire (allez, je lance les grands mots), mais apres tout, la vrai revolution est bien morte et enteree :-)

A terme j'imagine une situation ou les Foneros seront tout simplements des intermediaires entre les FAI et les Aliens, des relais. La question sera alors lequel des FAI lancera sa propre solution de relai pour court-circuiter FON? Les FAI pourraient tres bien trouver une faille juridique dans FON, et refuser de partager leur connection par d'autres clients que les leurs, aboutissant a de multiples reseaux WIFI prives.

Je veux bien partager ma connection FREE si ce dernier me paye pour la laisser ouverte en permanence, et ainsi lui permettre de servir ses autres clients en deplacements a l'exterieur... On pourrait meme envisager que certains intermediaires soient payes plus suivant leur position strategique (quartier anime, etc..)
 
Mais FON est mondial ... un sacré avantage!
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?