samedi, décembre 17

Rencontre avec le Che

Martin Varzasvky, que j'ai envie de surnommer le Che, avec moi hier à Genève. Martin El Che parce qu'il est à l'origine d'un mouvement véritablement révolutionnaire qui va donner naissance à un réseau mondial Wifi accessible par chacun d'entre nous. Le mouvement lancé par Martin s'appelle FON, un nom que vous allez voir fleurir un peu partout au fur et à mesure que de nouveaux hotspots rejoignent le réseau. Martin est un type chaleureux et un entrepreneur extraordinaire. D'origine argentine, il vit en Espagne et a déja deux grandes réussites à son actif, une entreprise de télécommunications créée en 1997 qui a cassé les prix du téléphone longue distance, Jazztel, puis le portail Ya.com, créé en 1999 et devenu numéro deux en Espagne. Martin via sa fondation est également actif dans d'autres domaines tels que l'aide à l'Education des enfants du tiers monde, notamment au Chili et en Argentine. Cette fois, avec le mouvement FON, je prédis à Martin le visionnaire un impact mondial! C'est un plaisir et un honneur pour moi de l'avoir rencontré.

Comments:
Le concept de Fon est certainement interressant (mais est-ce vraiment le premier du genre??).

Ce qui l'est (a mon avis) encore plus, c'est le mode de lancement de cette boite: blogs, hype, word of mouth, advisory boards bien etoffes, et tout cela avant d'avoir quoique ce soit en place! (ok, une version alpha de leur soft).

Nouveau mode de lancement de startup? Si ca marche, on dira que oui, sinon, on retiendra du hype et du vaporware...
 
Il faut toujour croire a Martin. Il a deja montre plusieur fois, qu'il sait comment lancer une startup
 
L'idée est excellente, mais avec le genre de bêtises que notre état policier français nous a préparé, il y a fort à craindre qu'une telle initiative se retrouve tout simplement hors la loi en France !
cf. le très bon aricle sur ce triste sujet : http://billaut.typepad.com/jm/2005/12/zavez_du_wifi_c.html
 
'
'
'

Martin Varsavsky fait de l'entrepreunariat viral, il propose à tous ceux qui comptent de la petite planète Internet de s'associer à son idée - somme toute géniale (l'idée Fon).

Torsten Jacobi (lui aussi approché) résume parfaitement à la fin de sont post le risque réel pour Fon de ne pas atteindre la taille critique, sous-entendu de souscripteurs (pour les supporters c'est en bonne voie), à mon humble avis simplement parceque Wifi est un peu 'court' en portée, il faut véritablement être très chanceux et se trouver à bonne distance pour bénéficier du 'rayonnement' Wifi d'un 'co-locataire', combien de personnes ont d'ailleurs des problèmes avec leur propre réception chez eux sans pour autant occuper des triplex de 400 m2 ...

En revanche je militerai(s) activement pour le partage des abonnements WiMax (c'est à suivre!) finalement dans pas si longtemps, juste celui d'instancier les nouveaux business qui vont avec ..., 35 à 50 kms de portée WiMax changeront radicalement la donne ! WiBro le premier 'trial' lancé en Asie fait déjà une centaine d'émules dans le monde, ça va être très Fun !
 
Pierre, j’ai lu attentivement ton post sur FON, mais quelle est la position de FON par rapport au contrat qui lie le linus avec son ISP ? Par exemple en Suisse, avec un abonnement ADSL générique, cette utilisation serait en violation des clauses contractuelles de nombreux ISP.
De même les ISP pourraient facilement couper les accès au router FON ? car au fond un linus n'est autre qu’un mini ISP revendant un service qu’il paie à un autre, donc dépendant.
Quel est ton avis ?
Très cordialement
 
Pascal je pense que FON n'est pas concurrent des ISP et ne le sera jamais. Les accès au réseau seront gratuits pour les membres qui ont déja eux même une connection Wifi partagée,ceux-ci sont donc déja clients d'un fournisseur d'accès. Et en ce qui concerne les internautes en accès payant (=les internautes non membres du réseau FON), FON vise les connections courtes, de quelques minutes à quelques heures, et non pas des connections permanentes au mois. J'ai vu les tarifs ils sont attractifs pour une courte durée d'utilisation, mais le tarif mensuel est dissuasfi (plus cher qu'un ISP. Donc encore une fois FON ne concurrencera pas les ISP, au contraire certains d'entre eux peuvent trouver leur intérêt dans une collaboration par exemple en préchargeant des routeurs avec le logiciel FON pour faciliter la vie de leurs utilisateurs. Une bonne manière de se différencier de leur concurrents, au lieu de ne se battre que sur les prix.

Ray, sur la question de la portée l'expérience nous le dira, mais en ville cela devrait pouvoir marcher, d'autant plus que rien n'empêche des cybercafés ou des hots spots publics de participer au réseau FON, je prends même le pari que ce sera le cas à partir du moment où ils comprendront qu'ils pourront ainsi attirer les membres Fon (Foneros) de passage!
 
Le concept est intéressant, je crois que la société www.ozone.net propose un peu près la même chose à Paris avec succès , leur site est très bien fait et mérite une visite...
 
Oui, FON n’est pas à l’origine, la révolution (plus) silencieuse à commencé avec les dizaines d'associations WIFI qui existent depuis déjà des années en France et qui développent en mode collaboratif, au niveau local, des mesh network sur base openWRT et Freeradius pour la sécurisation.

Reste ces 2 points évoqués dans les commentaires pour FON et tous les autres, loi anti-terroriste et conditions générale des FAI, qui risquent d'être un vrai frein au développement de réseaux citoyens, c'est-à-dire basé sur l’échange et le partage, pas simplement de bande passante mais aussi de services qui restent encore à inventer.

Au niveau de la portée, si les antennes restent à l'intérieur des locaux c'est très limité par contre dès qu'on installe une antenne wifi à l'extérieur les portées arrivent à quelques kilomètres. Le record de connexion wifi est d’ailleurs de 23 kms chez les radioamateurs qui utilisent certes des puissances d’émission supérieurs à ce que l’ART autorise (100mWatt).
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?