jeudi, novembre 10

Meteo: encore un peu chaud

J'ai envie de bloguer sur la crise des banlieues mais pour koi dire? les djeuns ont surtout envie de faire parler d'eux ... alors une image vaut mieux qu'un long discours. Via Infotechart (Luc Fayard)

Comments:
L'image est dans ce ces trop simplificatrice et réductrice du profond malaise.
Mais si c'est de l'humour, elle est pas mal ...
 
Peut être pas seulement que l'on parle d'eux, expression que je trouve quelque peu péjoratif, je crois qu'ils veulent plutôt être entendus !
 
Des jeunes qui se foutent de tout, Des techno_bourgeois qui donnent dans la dérision facile, des nantis qui se préparent à lâcher leurs chiens. Ce que je vois c'est une absence de citoyenneté de part et d'autre, des inconscients, des irresponsables et des profiteurs. Ce qui se prépare n'est pas la société du futur, mais la décadence de celle ci, et ça nous le savons, hypocrites lecteurs, mes semblables, mes frères.
 
Ils veulent être entendus, pas seulement qu'on parle d'eux, ok. Mais où est leur message? je vois surtout l'expression spontanée d'un ras-le-bol vis-à-vis d'une société dans laquelle ils ne sont pas intégrés. Dans ce cas qu'on parle d'eux ou qu'on les entende cela ne fait pas une bien grande différence.

Alors bien sûr on pourrait se lancer dans une grande discussion politique sur les causes de cette situation et les remèdes. Je n'ai pas pris position pour l'instant parce que je crois que les choses sont suffisamment compliquées pour éviter les anathèmes et les simplications abusives.

J'ai toutefois au moins une conviction: l'école française est totalement inadaptée pour former ces jeunes des banlieues, comme elle est inadaptée pour former 90% des jeunes d'ailleurs y compris les enfants des classes aisées. Si vous regardez les programmes, ils sont complètement has been, chiants et totalement coupés de la réalité de la vie.

Les fonctionnaires qui pondent les programmes utilisent de plus systématiquement un pseudo-langage d'experts y compris dans les communications aux parents: à l'école maternelle pour dire aux parents que leur enfant sait écrire on dit aux parents qu'il a une 'bonne maîtrise de l'outil scriptural'...résultat personne ne comprend rien, ni l'élève, ni les parents sauf peut-être dans les familles de profs.

Alors évidemment l'éducation n'est pas tout mais c'est un problème énorme qu'elle soit en réalité une machine à exclure. Malheureusement ce n'est pas nouveau, et ce n'est pas demain la veille que les choses iront mieux vu que le milieu de l'éducation est l'un des plus conservateurs qui soient.
 
Bouger le mamouth était plus qu'une image!
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?