vendredi, novembre 25

La presse parviendra-t-elle à se réinventer?

(ci-dessus: expérience de navigation du Washington Post à base de tags) ---------------------------------------------------------------------------------------------- Le Guardian l'un des principaux quotidiens anglais prend un tournant radical vers le Web! Le quotidien a annoncé son intention d’évoluer vers une formule dans laquelle l’équipe consacrerait 80% de son temps à la toile au lieu des 20% qu’elle y consacre aujourd’hui! (via Francis Pisani sur Transnet). La presse, confrontée à la révolution Internet, doit certainement se réinventer. Les infos sortent de plus en plus rapidement sur le Net, les internautes sont de gros consommateurs d'infos et la presse papier, qui prend un koo de vieux, voit son tirage décliner, en particulier la presse quotidienne. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, voici que ses recettes publicitaires et petites annonces filent vers Google and Co. La presse américaine a aussi commencé à bouger (il est temps!). Le New York times a fait l'acquisition du site de guides About.com, un groupe de journaux comprenant Gannett, Knight-Ridder, et Tribune Co. a acheté l'aggrégateur de news Topix, News Corp (Murdoch) a acheté le site de blogs Myspaces...pendant que le Washington Post fait des expériences de navigation (voir ici)... ...et alors que fait la presse d'europe continentale? hum...A part le très discret rachat de Sport24 par Le Figaro je n'ai pas vu grand chose?

Comments:
Et tout cela, en plein climat de grève de la rédaction de Libération... la presse française se réveillera peut-être au dernier moment, souhaitons-lui de savoir rattraper le retard comme la France sais le faire parfois :o)
 
les flux RSS sont une véritable chance pour une presse indépendante:
http://seb20.blogspot.com/2005/11/indpendance-de-la-presse-et-rss.html
 
Grand consommateur d'info, ce sujet me tiens à coeur et c'est une véritable révolution qui est en marche, la presse sans Gutemberg (c'est le titre d'un livre) n'est pas seulement un support de plus, c'est à mon avis LE support des années à venir ou le papier sera simplement un supplément de l'édition en ligne.

Les sites d'informations et autres blogs ont dépouillé le journalisme de ses privilèges. Le pouvoir de produire et diffuser l'information, de donner des rendez-vous à une audience, de décider ce qui fait l'actualité est partagé avec tous a une vitesse impréssionnante.

Maintenant, il n'est plus nécessaire d'avoir une carte de presse pour informer et relayer l'information, et c'est, à mon avis irréversible.

Est-ce que la presse parviendra t'elle à se réinventer ? Certains comme lemonde.fr ont déjà réussi d'autres vont disparaitre aux profit d'une nouvelle race de journalistes, moins ''artistes'', moins ''littéraires '', plus accessibles...
 
Pierre, avez-vous des détails sur le rachat de Sport24 par Le Figaro ? Merci d'avance et bonne continuation.
 
Sébastien je ne partage pas ton opinion concernant le modèle payant pour la presse sur Internet, RSS ou non. Je crois que le modèle gratuit restera dominant, à condition de le "réinventer" (ce ne doit pas être une simple copie de l'édition papier).

Sur Sport24 pour avoir des détails il faut demander à Frédéric Sitterlé, j'ai bien l'impression qu'il est désormais aussi responsable du site web du Figaro. Je ne sais pas pourquoi ce rachat n'a pas été annoncé.
 
Dans le domaine de l'emploi, la presse a beaucoup souffert d'internet. J'ai cédé CarriereOnline à Comareg France- Antilles cet été, les grands groupes de presse qui souhaitent prendre des positions dans internet et enrailler la baisse de leur CA annonces vont encore faire de belles acquisitions dans les années à venir...
 
Oui Pierre, Frédéric Sitterlé est bien devenu Directeur nouveaux médias du Figaro... je confirme :)
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?