mardi, novembre 1

IAC toujours mal compris?

Le groupe IAC (USA Interactive) de Barry Diller, qui a racheté récemment le moteur de recherche Ask Jeeves, et s'est séparé de sa filiale voyages Expedia (désormais cotée en bourse indépendamment), se porte bien grâce à ses locomotives telles que Match.com leader mondial des rencontres sur Internet ou Ticket Master champion de la vente de spectacles. La liste des sociétés d'IAC, conglomérat unique dans le marché Internet, comporte aussi Citysearch principal réseau de sites locaux aux US, Lendingtree pour le crédit et ... une chaîne de téléachat. La rentabilité du groupe mesurée en profit/action est de loin la meilleure des grands groupes Internet. Mieux que Yahoo, mieux qu'eBay et que Google. Ce qui veux dire aussi que l'action est très sous-évaluée, depuis longtemps. Et pour longtemps? Nous avions discuté de cette question avec Barry Diller lors de notre rencontre en 2003 ... sa réponse n'a pas changé. Pour lui les marchés qui ne le comprennent pas finiront par changer d'avis. Problème de communication? A lire l'excellent article de Jonathan Berr de The street.

Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?