samedi, septembre 17

On appelle ça un journaliste?

Dans un article non-signé le magazine "Challenges" écrit cette semaine à propos de Kelkoo: "Yahoo!, qui a racheté Kelkoo l’an dernier, est en train de « tuer » la marque. Dans tous les pays européens sauf en France, Kelkoo s’appelle désormais Yahoo! Shopping". Ce pauvre journaliste ne doit pas avoir Internet. Si toutefois il passe dans un cybercafé je l'invite à visiter ces sites: http://www.kelkoo.co.uk/ http://www.kelkoo.de/ http://it.kelkoo.com/ http://no.kelkoo.com/ http://es.kelkoo.com/ ... ... Yahoo est totalement conscient de la valeur de la marque Kelkoo qui est le premier service de shopping européen utilisé par 40 millions d'internautes, ils ne vont évidemment pas s'amuser à détruire cet acquis. Le "journaliste" a également l'air de trouver de mauvais goût que j'ai appelé mon blog Kelblog. Pour le rassurer je l'invite à faire quelques recherches (avec un moteur de recherche sur internet, si! si! Google...vous en avez entendu parler?)il constatera qu'il y a bien d'autres sites en Kel dont Keljob , une marque que j'ai créée en 1999 et que j'ai cédée à cet excellent site d'emploi. Challenge a une vraie spécialité: publier des infos "polémiques" sans généralement prendre la peine de vérifier, comme j'ai pu le constater à plusieurs reprises. C'est le "Entrevue" de l'économie...après tout, il faut de tout pour faire un monde... Et pour finir, courageux journaliste qui ne signe pas, vous avez toute liberté de réagir sur ce post (billet, pardon) en cliquant sur le lien commentaire ci-dessous.

Comments:
Personnellement j'aime bien challenge et je le lis régulièrement.

Par contre j'ai aussi lu cette information que je trouvais surprenante... aussitot je tape kelkoo.fr pour voir des mes yeux et je clique sur la liste des pays en bas pensant trouver des "yahoo shopping" dans toute l'europe.... ben non rien, les sites affichent tous le logo et le look Kelkoo, exactement comme le site français.
J'arrive pas à concevoir comment un journaliste peut donner une affirmation pareile sans avoir fait trois clicks de souris pour véifier (???). C'est surprenant....

L'information en elle même me semblait bien possible, ils ont bien renommé overture en yahoo marketing alors...
 
Certes mais Overture à la différence de Kelkoo n'était pas une marque grand public disposant d'un vrai "capital de marque" :-)
 
Et dans le même numéro, une très belle sortie sur Leclerc du même acabit !
Besoin de remonter les ventes ?
 
finalement cette article kelconnerie ;-)
 
Il sera privé de Kelbook celui-là !
 
Danone, Leclerc et maintenant Kelkoo : décidemment le magazine Challenges ( qui en est au numéro 3 de sa nouvelle formule ) fait beaucoup parler de lui en ce moment.
C'est vrai que je n'ai pas bien compris l'info te concernant...tu es tout de même libre de choisir le titre de ton blog, non mais !!!

Encore la preuve que les journalistes vérifient de moins en moins leurs infos avant de les publier...dîtes-vous que ce n'est que la partie iMmergée de l'iceberg...heureusement que les blogs sont là pour rétablir la vérité !!
 
Il ne faudrait quand même pas pousser le cynisme trop loin... Kelkoo a procédé de même avec toutes les marques, sites qu'il a achetés (et cela sans aucune exception !). Il ne me paraît donc pas illogique que Yahoo, à moyen terme, fasse de même avec la marque Kelkoo . Et cela quelle que soit la valeur sentimentale que son créateur peut attacher au nom "kelkoo". Un site internet ce n’est quand même pas un pot de yogourt, si demain kelkoo change de nom, les utilisateurs n’auront aucun mal à trouver le nouveau de site grâce au renvoi d’adresse.
 
Le fait de signer ou de ne pas signer un article est souvent le fruit d’une volonté éditoriale plus que du désir du journaliste. Et cela quelle que soit la qualité de l’article incriminé. Dois je rappeler ici, que « the economist » qui est reconnu mondialement pour la qualité des ses articles (pas de ses opinions !!!) ne contient aucun article signé, de même l’édito du monde. Je comprends ici l’amertume de Pierre qui ne peut, tout de même pas, mener une expédition punitive afin de casser les genoux de l’entière rédaction de « Challenge » !
 
j'aimerais vous rencontrer
j'habite Geneve
Est ce possible?

John
 
Les quelques lignes que j'ai lu cet apres midi relèvent plus de la brève de comptoir que du journalisme:
C'est une critique un peu idiote et gratuite

ça me parait logique vu la longueur que ce ne soit pas signé. En revanche ça fait peur si on s'interroge sur le sérieux du comité editorial !
 
Cette ignorance journalistique n'est pas nouvelle. On en a bien profité pendant la bulle quand on devait faire passer quelques messages...sans vérification ;-)

Reste que les journalistes français ont toujours eu du mal avec Internet, "un lieu où règne l'arnaque, le danger, etc".

Je pense qu'en plus, certains doivent avoir un réel blocage sur les "blogs" qu'ils peuvent voir comme des concurrents potentiels...
 
John, why not? donnez moi votre email svp.
 
il faut de tout pour faire un monde comme on dit .. mais sur le principe j'appelle pas ca etre journaliste ... juste un type qui sais taper a la machine a la limite! :-)
 
Visiblement ce journaliste n'est pas un habitué du net. Pensez que si il avait comparé:
MSN Shopping UK avec Kelkoo UK il en aurait sans doute conclu que Yahoo s'apprettait à revendre la marque à Microsoft!
 
Surprenant, encore un journaliste qu'ecrit sur l'Internet sans l'utiliser.
 
Bonjour,

Je travaille sur la région genevoise et je lis régulièrement votre blog. Serait-il possible de nous rencontrer pour discuter d’internet, de l’informatique en général, de votre aventure avec Kelkoo et du livre qui va arriver prochainement ?

En attendant votre réponse, je vous remercie par avance.

Frédéric (fmarmey [at] yahoo.fr)
 
Attention Pierre, ça devient Meetic ce blog ;-O
 
Bon, c'est de la folie tout ça !!!
Il est temps qu'on reparle de ça au frais...
 
Pour info, une dépeche AOF vient d'annoncer la condamnation de Challenges pour diffamation à l'égard de JR Fourtou (VU). Il semble effectivement que challenges ait un plan marketing qui s'appuye sur le Palais de Justice de Paris :- )

VU : Challenges est condamné pour diffamation à l'égard de JR Fourtou

(AOF) - Le 9 septembre 2004, le magazine "Challenges" publiait un article que
Jean-René Fourtou, Président-Directeur général de Vivendi Universal, considérait
comme diffamatoire à son égard. Poursuivi devant le Tribunal Correctionnel de Paris, "Challenges" vient d'être condamné par un jugement de la Chambre de la presse pour diffamation publique à l'égard de Jean-René Fourtou.
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?