vendredi, août 26

Seconde réflexion sur Skype vs Gtalk

 Posted by Picasa
A la réflexion, il est amusant de faire un parallèle entre Google Talk/Skype et Froogle/Kelkoo. J'ai beaucoup de respect et d'admiration pour Froogle, mais pour l'instant, en Europe et en particulier là où Froogle est présent (UK, Germany) c'est Kelkoo qui mène au score, nettement. Extrait du "Kelbook" de Julien et Cyrille qui sortira en Octobre je crois, cela concerne notre "rencontre" avec Froogle apparu un beau matin de décembre 2002. Ce qui a causé quelques nuits blanches... Début 2003, après plusieurs mois de tests, et bien que le produit ne soit pas terminé, le géant américain Google annonce la sortie de la version beta de son propre shopbot : Froogle. « Google va indexer gratuitement les catalogue des marchands ! Cette nouvelle me fait l'effet d'un coup de poignard, qui attaque notre modèle économique au cœur », explique Pierre Chappaz, « avec sa puissance de feu et le monopole de son moteur de recherche, je me dis que nous n'allons pas faire le poids bien longtemps ». Imaginez que le premier fournisseur de trafic de Kelkoo, qui apporte début 2003 plus d'un tiers du trafic entrant chez Kelkoo, retienne sur son propre service de comparaison de prix les acheteurs potentiels. Google tient là un service potentiellement meilleur si tous les marchands y sont listés gratuitement. « Je n'en dors pas pendant trois jours" raconte Pierre Chappaz "je cherche immédiatement la parade et surtout je remobilise l’entreprise qui commençait à ronronner un peu trop. Même si Froogle n’est pour l’instant qu’aux US! (...) « Pierre débarque un jour chez nous, poursuit Rémy Amouroux, et nous file une peur bleue. Il prend l’exemple d’Altavista, le moteur de recherche numéro 1 en 1999 qui avait été sorti du marché par Google en quelques mois. Moi qui n’avais jamais eu de problème de sommeil, j’enchaîne 2 nuits blanches de suite ». Symptomatique de l'esprit Kelkoo et de la détermination de ses employés, l'idée est lancée d'aller concurrencer Google sur son propre terrain. Kelkoo veut chercher à se positionner comme « un moteur de shopping », un Google spécialisé dans l’achat sur internet. Pour y parvenir, il faut développer un moteur de recherche maison. La suite plus tard ou sur les blogs de Cyrille et Julien, ou bien visitez le site secret ou s'élabore la pensée des auteurs Gtalk est apparu hier. Il sera vraiment interessant de voir comment Skype va réagir, je leur souhaite d'être suffisamment parano pour s'inquièter vraiment et rebondir. Skype doit réfléchir à ses fonctionalités et améliorer l'interface, qui est un point fort de Talk. Skype est solide avec 50 millions de users mais Google ne va plus lâcher le morceau dorénavant, ce sont les deux candidats les plus sérieux à mon avis au titre de leader du téléphone Internet dans les deux ou trois années à venir sauf si... MSN et Yahoo (et AOL aux US et en Allemagne surtout) sont centrés sur la messagerie instantanée et développent leurs services de téléphonie comme un add-on de leur messagerie plutôt que comme un core service comme Skype et Gtalk. Ce qu'ils pensent être une force (la base existante de users de messagerie instantanée) peut se révèler une faiblesse (les users connaissent déja la messagerie, ce qu'ils veulent maintenant c'est le téléphone le plus simple et pratique possible). Mais pour compliquer le panorama, je crois bien qu'il est question d'intégration de la messagerie instantanée dans l'OS Microsoft: la "présence". Alors papy crosoft, pourquoi ne pas mettre aussi le téléphone dans l'OS?

Comments:
Je me demande si c'est Skype qui a le plus à craindre de Google. Après tout, il n'y a quasiment aucun véritable monopole sur Internet mais partout des oligopoles. Je verrai bien Gtalk Yahoo et Skype en former un et c'est plutôt du côté des Orange, Verizon et autres Vodafone qu'il y aurait des questions à se poser.

Je me vois en effet très bien téléphoner avec un mobile skype dans quelques années...
 
Lorsque j'en parle avec les personnes de Kelkoo avec qui je suis en contact quotidiennement, ils m'assurent que ce qui fait peur c'est Google dans son ensemble et pas nécessairement le produit Froogle.
 
Quand on a sorti Froogle aux US, je disais à Fabrice Mathieu qui m'appelait pratiquement toutes les semaines pour en savoir plus "t'inquiètes pas, de tout façon on parle plus de Froogle chez Kelkoo qu'en interne chez Google". Et j'étais sincère, car, et je ne pouvais pas le dire, je voyais bien que Froogle n'allait pas décoler quand j'ai vu les premiers chiffres d'audience aux US. Depuis, force est de constater que Froogle n'a pas (encore ?) décollé. Le "retail" c'est une chose qu'ils ne savent pas faire et réfléchir chez Google. C'est aussi une des raisons pourquoi (et maintenant j'en suis convaincu, ce qui n'a pas toujours été le cas) ils mettent un temps fou à créer un système de paiement en ligne.
 
Si l'histoire se répète, Skype refusant les offres de rachat à 3 milliards risque de laisser passer sa chance... voir le cas Scoot avec l'offre de rachat par VU. Refus du CEO de Scoot de rachat par Messier et désaffection des marchés financiers. Game over.

Vodafone, Orange et les autres ont une stratégie toute autre (de distributeurs de services) forts d'un taux d'équipement 10 fois supérieur à celui des PC installés et en train de traire la vache à lait SMS.

Mais c'est vrai qu'ils ont du souci à se faire du fait de la montée en puissance de la téléphonie IP, comme Google d'ailleurs car la vraie révolution silencieuse est ailleurs à mon avis.
 
Sylvain, tu fais sans doute allusion à la dépendance de Kelkoo comme de très nombreux sites au traffic généré par Google, c'est vrai que c'est flippant d'être à la merci d'un changement d'algorithme, ce qui est encore arrivé au printemps. Aujourd'hui Froogle est une menace moindre pour Kelkoo parce que Kelkoo a énormément amélioré son service: c'était un comparateur de prix limité à quelques catégories de produits quand Froogle est sorti, c'est aujourd'hui un moteur de recherche shopping capable de trouver à peu près tout ce qui se vend sur le Net, et aussi de comparer les prix.

Et (pour Frank) nous avons profité de notre meilleure compréhension du retail pour faire un algorithme meilleur que Froogle: chez eux la popularité (donc l'ordre d'affichage des réponses) dépend simplement du page rank du site marchand, chez Kelkoo c'est la popularité de chaque offre auprès des internautes qui détermine l'ordre d'apparition des résultats; ce qui est évidemment plus pertinent.

Cela dit Froogle progresse régulièrement et Kelkoo doit continuer à s'améliorer tous les jours pour conserver la préférence des users.
 
ouep il faut voir cette histoire de popularité à la kelkoo... C'est surtout le marchand qui paie le plus qui voit son offre affiché en premier. Ce qui evidement donne un résultat plus pertinent !! et surtout plus lucratif pour kelkoo.
Mais de cela kelkoo s'en vante rarement.
business is business...
 
Pour revenir au sujet Gtalk and co, un des probs de fond que Google va devoir gérer dans les années à venir est un problème d'image, paradoxalement... Le changement d'image et de perception qui est entrain de s'opérer pourrait être massif et préjudiciable : avant, c'était vu comme la boite qui avait LE service génialissime pour l'utilisateur.
Avec leur sur-puissance actuelle et leur volonté d'entrer dans tous les domaines de l'internet (Gtalk + IM, mail, local, froogle, ...), ils risquent d'être perçu comme le prochain grand méchant loup, pire que Bill...

http://bayosphere.com/blog/dan_gillmor/20050824/googles_unnecessary_arrogance
 
Bon, j'ai merdouillé le copy paste du lien à la fin de mon commentaire précédent. Il fallait lire: Voir article de Dan Gillmor sur ce sujet ;-)
 
Pour moi, L'Internet c'est, sur tout, l'equilibre des réseaux. Il faut pas oublier Amazon et son A9 ou eBay avec plus de 3 million d'utilisateur qui vivent de eBay et peuvent devenir une force de frappe pour introduir in nouvelle façon de utiliser la telephonie IP dans les affaires.
 
Un bon point pour Skype qui est disponible sur Mac tandis que GooGTalk non (pour le moment). Esperons que le portage sur Mac sera dispo aussi pour ceux qui n'ont pas Tiger.

Un bon point pour le GooG, il est multi-plateforme et ne désespère pas de devenir compatible MSN Messenger.
 
Google, a vouloir sortir un nombre impressionnant de nouvelles applications, ne va t il pas devenir la société ayant le plus de beta: Toolbar, Earth, Desktop, Gtalk, Gmail, Maps, ... Ne va t il pas un peu trop vite en besogne a vouloir être sur tous les fronts sans s'imposer réellement sur toutes ces dernières beta?

Enfin que Google peut faire ou va faire de ses 7 milliards? une grosse acquisition avec des problèmes d'intégration???

Pierre, quand tu disais que la bulle revient. Je le pense aussi sincèrement car pourquoi vouloir payer skype 3MdsUSD pour une compagnie qui doit avoir des revenue s de l'ordre de ceux de Baidu?
Deuxièment, les actions tech US ne peuvent que s'exciter lorsque Murdoch dit qu'il va dépenser USd900 Ms pour acheter des boites tech?

Va t on vers un bis repetita de 2000?

si jamais voici mon mail,Pierre: thiblec @ gmail . com
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?