jeudi, juin 2

eBay achète Shopping.com: lo-gi-que!

Pour 620 millions de dollars -un prix comparable à celui de Kelkoo vendu l'an dernier à Yahoo pour 475 millions d'euros - eBay se paye Shopping.com. J'ai toujours été impressionné par la qualité du service et de la technologie de Shopping.com (anciennement Dealtime) en tout cas aux US. Ils ont eu plus de mal en Europe car ils n'ont jamais véritablement mis les moyens nécessaires pour y bâtir un service de haute qualité, et il faut bien dire qu'à Kelkoo nous avons fait tout notre possible pour faire plus vite et mieux qu'eux. Cela dit ils disposent d' excellentes technologies par exemple dans le domaine de l'attribute search qui permet de faire des recherches précises et des comparaisons de prix dans des domaines "flous", ou les bases de données n'existent pas, par exemple dans le domaine de la mode. Le rachat par eBay devrait leur permettre de se renforcer sérieusement en Europe. La complémentarité entre le service et le modèle économique d'eBay et de Shopping.com est naturelle. Tous deux ont vocation à aider les vendeurs à développer leur CA: plutôt les grands marchands pour Shopping, et les myriades de petits et d'individuels pour eBay. Il est probable que l'un des premiers développements sera d'intégrer davantage de vendeurs eBay dans le moteur de Shopping.com. On peut également imaginer que le comparateur sera intégré dans les services qu'offre eBay à ses vendeurs et même aux acheteurs, afin de leur permettre de comparer les prix avant de mettre un objet en vente ou avant de l'acheter. Et puis, last but not least, la forte compétence référencement de Shopping.com devrait profiter à eBay... eBay fait donc main basse sur le leader américain historique des comparateurs de prix, une société en forte croissance, avec des synergies évidentes. Joli koo! Cela dit en France la force de Kelkoo et de Priceminister sur le marché limite quelque peu les ambitions du leader des enchères.

Comments:
j ai du mal a comprendre pourquoi ebay integrerait dans ses services un moteur qui ferait en fin de compte la promotion de ses concurrents e-commerc-iens. Peut etre pourriez vous nous expliquer cela?
 
J'admets qu'il faudrait pour que eBay fasse cela qu'ils soient plutôt créatifs ... votre objection leur viendra sans doute à l'esprit et les arrêtera peut-être. Mais ils pourraient aussi utiliser une version épurée des résultats de Shopping.com, en éliminant les offres de leurs concurrents les plus directs (type Priceminister). Le risque de perdre des clients au profit des marchands traditionnels qui vendent du neuf est beaucoup plus faible, et tous les clics effectués par un user eBay vers ces marchands seraient source de revenu! moi si j'étais Meg Whitman je testerai en tout cas ce modèle dans un pays ou un autre...
 
Encore une raison de te féliciter pour Kelkoo Pierre.
Sur ce rachat de shopping.com, on peut aussi noter que le fait que eBay possède PayPal ne sera sans influence sur les achats en ligne. il sera en effet logique que Shopping.com pousse les paiements de produits chez les marchands en utilisant PayPal qui est déjà aujourd'hui à ma connaissance le plus portefeuille éléctronique du monde.

enfin, il est interessant de voir ces fusions complémentaires et non concurrentielle se développer, ou un métier en achete un autre pour une offre complémentaire de service.

je suis pour ma part l'évolution du marché de la musique et surveille un rapprochement potientielle similaire entre un amazon et un napster par exemple...
 
Merci Freddy. Tu as raison Shopping.com pourrait également les aider à pousser paypal...que de synergies au programme!
 
Pierre a sa juste vision forcement formatée par son expérience Kelkoo.

Ma vision formatée par mon passage chez Google est plus liée aux liens ;-)

A voir sur mon blog. http://franckpoisson.blogs.com/blogapart/
 
Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?